Du Papier au plateau: le dessin, itinéraire d'un outil 

Mémoire de recherche 

22

 

C'est en dessinant et en expérimentant plastiquement que je vois naître les univers qui me guident pour concevoir une scénographie. Plus que le dessin final, c'est le processus d'apparition de l'image que j'éprouve mentalement qui m'intéresse.
Dessiner, c’est relier la pensée à la main. De mon travail personnel à la scénographie, j’ai exploré les relations qui se tissent entre dessin et pratique théâtrale. Je me suis ainsi intéressée aux transpositions volumiques, j'ai tenté d’entrevoir comment l'acte de dessiner mais aussi celui de peindre pouvaient entrer en scène. Je me suis également penchée sur le devenir de cette pratique vis-à-vis des outils émergents, pour tenter de voir émerger de nouveaux possibles. 

En voir plus

Pour la soutenance, j'ai travaillé avec Claire Mahieux, conceptrice sonore, autour du harcèlement de rue. J'ai cherché des équivalences graphiques pour plonger de manière sensible dans le récit des témoignages qu'elle avait récoltés.

J'ai voulu faire sortir le dessin du papier, de la tablette graphique à la gravure projetée pour ensuite finir par l'acte physique de peindre. En superposant ces techniques, j’ai tenté, afin que le dessin prenne corps dans l’espace, de donner vie à la rue sur le plateau. J'ai utilisé la matière même du dessin, avec ses zones d'ombres et de réserves blanches, pour que la lumière émane du graphisme.

J'ai tenté de dessiner en direct devant un public pour découvrir comment le geste dialoguait avec le corps et comment il se comportait au présent de la représentation.