Désaffectés

Catherine Hargreaves

Hugo Fleurance © 

Désaffectés est un spectacle composé de six pièces, chacune écrite par un étudiant écrivain dramaturge de l’ENSATT. Six fictions théâtrales convergeant toutes en un même espace mais toujours transformé: l’aire d’autoroute de la Garenne.
Les six fictions traversent différentes époques et convoquent à chaque fois de nouveaux personnages, nous avons alors fait le choix d’une scénographie avec un élément unique mais transformable pour qu’il puisse apporter un visage singulier à chaque univers. La structure devient alors la devanture d’un ancien diner, un panneau publicitaire esseulé sur un bord route, une station service en activité, ou encore un campement de fortune.

Le choix de l’échafaudage modulable nous a permis de rester proche des évolutions au plateau. Nous pouvions modi er des dimensions rapidement, rajouter et enlever moises et poteaux et aménager des espaces à l’intérieur en fonction du jeu qui s’y dessinait. Nous l’avons intégralement peint, jouant sur des matités, patines et dégradés de couleurs chamarrées, pour évoquer une architecture désaffectée de sa fonction première. Nous avons également dû adapter les proportions de la structure en fonction des deux théâtres où nous jouions.

La grande toile surplombant la structure était elle aussi amenée à être plurielle. Nous avons travaillé étroitement avec la lumière et la vidéo pour qu’elle devienne support d’image, lumineuse et animée.

Desaffectés

 

Texte / Nicolas Barry, Pablo Jakob, Léonie Casthel, Xi Liu, Mathilde Soulheban et Lucie Verot

 

Mise en scène / Catherine Hargreaves

Scénographie / Lisalou Eyssautier et Lucie Meyer

Création lumière / Thibault Gaigneux et Anne-Sophie Mage

Création sonore / Claire Mahieux et Martin Poncet

Costumes / Adélie Antonin, Clara Bailly et Mathilde Giraudeau

Avec 

Matthieu Astre, Pierre-Emmanuel Brault, Maïté Lottin, Marie Menechi, Charlotte Ngandeu Pougom, Fabien Rasplus, Sacha Ribeiro, Jules Robin, Aude Rouanet, Arthur Thibault-Starzyk et Alice Vannier

 

Production / ENSATT & Théâtre de Die

2017