Dance! St John

Nicolas Barry

Les Essais sont des formes courtes proposées par les étudiants de deuxième année à l’ENSATT, tous métiers confondus. Une première session de trois jours de travail donne lieu à une sélection, puis à une reprise du travail l’année suivante.


C’est le désir de faire cohabiter poésie et performance qui a donné naissance à ce projet. L’idée était de pro ter du plan de l’école et d’un vis-à-vis entre ses deux bâtiments: la pièce se regardait depuis une salle de répétition dont les fenêtres ouvraient sur quatre bureaux investis par les acteurs.

Aux croisement du théâtre et création sonore, nous proposions une représentation des forces à l’œuvre dans ce poème. C’est dans ce parcours que les comédiens s’élancaient dans course progressive pour rejoindre le plateau, le centre névralgique de notre histoire, c’est c’elle qui accueillait notre structure métallique, l’arbre où venait s’y percher le poète Saint John.

Le poète était une sorte de personnage-curseur intemporel qui naviguait de salles en salles. C’est d’abord à bord d’une barque qu’il passait sous la passerelle pour ensuite entamer une lente ascension le long de la tour. Nous avons couplé un moteur à une véritable barque pour la téléguider mystérieusement. C’est aussi autour de cette tour que couraient les câbles pour qu’ils convergent vers le haut avec les racines d’un réel arbre. Nous avons exclusivement utiliser un matériel technique pour mettre en valeur l’aspect vif de cette structure écorchée, véritable squelette alimenté. Nous avons composé graphiquement avec des tissage de aibes éléctriques. 

Nous avons volontairement travaillé avec des métaphores illustratives (poète, arbre, barque), pour créer une tension entre l’aspect vivant de ces symboles et celui plus épuisé de l’environnement.

 

Dance ! St John 

 

Mise en scène / Nicolas Barry

Drammaturgie / Mathilde Soulheban

Scénographie / Lisalou Eyssautier et Lucie Meyer

Création sonore et lumière / Claire Mahieux et Martin Poncet

Avec 

Matthieu Astre, Nicolas Barry, Lisalou Eyssautier, Pablo Jakob, Maïté Lottin, Lucie Meyer, Martin Poncet, Fabien Rasplus, Mathilde Soulheban et Anne Vigouroux

ENSATT

2016